Biographie Eric Plante

Eric est tatoueur de profession depuis 2015 mais sa première expérience de tatouage fût assez exceptionnelle. Dans les années 90, il était alors âgé de 15 ans, sa première machine était constitué d'un moteur de walk man et de corde de guitare, avec du Iron Maden qui jouait dans le tapis, on peut dire qu'il avait des amis assez courageux pour tenter l'expérience ! Vers les années 2000, il rencontra Sharon Wild et Pascal Deschamplain qui sont vite devenus de bons amis. Ces deux derniers lui ont tatoué le dos au complet et les jambes, ce qui lui permit durant ce temps d'en apprendre un peu plus sur le métier de tatoueur ainsi que quelques trucs techniques. Même s'il adorait beaucoup l'art du tatouage, Eric possédait déjà à cette époque une carrière fleurissante dans un autre domaine ce qui ne l'amena pas tout de suite à se consacrer au métier de tatoueur. En 2013, malheureusement, il tomba malade, cinq hernies discales plantées dans la moelle épinière. Durant cette épreuve, il redécouvre sa passion pour le dessin et le tatouage et sa nouvelle carrière vit le jour !

Il ouvrit sa première boutique l'artefact Tattoo avec un grand ami, petit studio privé bien sympathique. Avec le temps, la clientèle s'agrandit et comme il adore ce métier, il se trouve dans l'obligation de trouver un plus gros local pour y accueillir d'autres excellents tatoueurs et, par le fait même, en apprendre davantage sur les techniques du tatouage. Par chance, Eric finit par se trouver des associés formidables qui avaient la même vision que lui, et ils ouvrirent ensemble la boutique de ses rêves, le Baroque Tattoo situé aux 1501 rue Sainte-Hélène à Longueuil.

Présentement, son style de tattoo est assez varié, car il répond à la demande de sa clientèle. Avec une nouvelle boutique qui possède cinq chaises de tatoueur, il ne peut pas faire seulement ce qu'il voudrait. Il affectionne particulièrement les styles black chaos et black and gray sous toutes ses formes. Les styles sketch, néo traditionnel et le bon vieux old school sont aussi des styles qu'il adore. Eric dessine beaucoup de Mandalas, de Maoris et de Tribals, car il adore faire ce genre de dessins et les réaliser en tatouage. Il fait aussi beaucoup de "cover up". En bout de ligne, il aime l'art du tatouage sous toutes ses formes. Peinture, pastel, dessin aux feutres, aux plombs, bref, il touche au plus grand nombre de formes d'art possible.

Eric se fixe beaucoup d'objectif, mais le principal, actuellement, est de continuer à apprendre et améliorer son art, déjà de pouvoir en vivre est un grand objectif pour lui d'atteint. Posséder sa boutique et partager des expériences incroyables avec des artistes de talent lui fait encore plus apprécier son métier. Si fier de sa boutique et de son équipe, il se fait même tatouer le logo du Baroque tattoo sur la gorge !

Ses plus grandes forcent à son avis serait sa diversité de styles, sa passion énorme et grandissante chaque jour pour le tattoo et le dessin, ainsi que l'écoute envers ses clients. Il se dit très mauvais juge envers lui-même, alors il est important pour lui d'avoir l'opinion des artistes plus expérimentés, car il y aura toujours place à l'amélioration.

Eric admire beaucoup le travail de Frank Carrilho, Kelly Violet, Jesse Levitt, Fredao Oliveira. Il aime aussi énormément Bob Tyrell, Frank Vascovie, Paul Booth et Don Design. Il a participé à plusieurs conventions de tatouage en tant que spectateur afin de voir le déroulement, observer des artistes de grands renoms et discuter avec eux. L'année passée, il a participé, avec les autres artistes du Baroque tattoo, aux conventions de Laval (Bike and tattoo show), Montréal Ink et Tattoo show de Trois-Rivières.

Eric se dit chanceux, car il a de grands amis dans le domaine comme Tobal, Sharon Wild, Pascal Deschamplain, Sam Cabana et tous font en sorte de l'aider à se surpasser constamment. Marie-Soleil Grandmont est pour lui une associée, mais surtout une grande amie. Ensemble, ils ont réussi à ouvrir une boutique dont ils sont assez fiers. Il a aussi le bonheur de voir évoluer dans sa boutique le talentueux Gab Gelinart.

Il conseille aux débutants de ne jamais cesser de pratiquer le dessin. Ne pensez pas à l'argent, mais plutôt à votre carrière. Il est certain qu'une carrière de tatoueur coûte très cher. Garder en tête qu'un tattoo, ça ne s'efface pas ou difficilement, ce n'est pas un jeu ou un passe-temps pour le plaisir, car la santé du client et la nôtre est aussi en jeu à chaque rendez-vous et la santé, ça n'a pas de prix ! Se trouver un mentor et suivre ses instructions reste encore une des meilleures façons d'apprendre dans ce métier.

Eric est client chez nous (extreme tattoo equipments) depuis plusieurs années. Le genre de client que tous les commerçants voudraient avoir, patient, souriant, aimable et compréhensif, nous souhaitons le garder comme client longtemps encore !
 

https://www.facebook.com/baroquetattooshop/
https://www.facebook.com/eric.plante.313
https://www.instagram.com/ericbaroquetattoo/
 
Bianka Fontaine

Cliquer sur les images pour voir en grand format.    

 





        Quelques toiles fait par Eric.



Sa magnifique boutique ainsi que l'un de ses kiosque de convention de tattoo.



Quelques uns des cover up réalisé par Eric.


Le dessin et l'évolution d'un très gros projet en cour réalisé par Eric.




© 2018 Xtremtattoo. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Système de gestion des commandes