Le diabète et le tattoo

Tatouage

Il est pertinent d'aviser le tatoueur que vous êtes diabétique.

Après le tatouage, si la guérison ne se fait pas normalement ou que des signes d'infection (rougeurs, enflure, douleur, écoulements) apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin.

Une personne diabétique peut se faire tatouer en prenant quelques précautions. En plus des conseils d'usage concernant les règles d'hygiène* qui s'appliquent à tous, diabétiques ou non, il est important d'avoir un contrôle optimal de sa glycémie avant de se faire tatouer.

L'importance d'être bien préparé

Un contrôle non optimal peut retarder la guérison et augmenter le risque d'infection. Il vaut souvent mieux de retarder le moment du tatouage que de risquer des complications suite au tatouage.

Par contrôle optimal, on entend :

  • Hémoglobine glyquée de 7 % ou moins
  • Glycémie à jeun et avant les repas entre 4,0 et 7,0 mmol/L  
  • Glycémie après les repas entre 5,0 et 10,0 mmol/L

La glycémie peut s'élever lorsque vous vous faites tatouer. Elle revient généralement à la normale le lendemain.

Les zones à éviter

Certaines régions du corps, particulièrement celles où la circulation se fait moins bien (tibia, chevilles, pieds), de même que les régions d'injection de l'insuline (abdomen, cuisse, fesses, bras), devraient être évitées, car la guérison peut être plus lente

 

*Vous pouvez consulter le document Tatouage et piercing sur le site web du ministère de la Santé et des Services sociaux.

 

Recherche et rédaction : Équipe de professionnels de la santé de Diabète Québec


© 2017 Xtremtattoo. Tous droits réservés.
PenseWeb.com - Catalogue de produits